Noëlle Sivrière Artiste Plasticienne

Du trait à la forme

Quand la ligne prend forme et devient volume. De rond de bosse en rond de bosse, du croquis au moule qui deviendra volume.

HIS
TOI
RES

DE
FE
MM
ES

Les corps de femmes dans ces travaux ont été traités dans différentes techniques selon les ressentis
Traits aux fusains
Gravure sur cuivre
Modelage en terre
Taille directe de la pierre

TensionFusain 100x250
BronzeSculpture 30x20x15

Technique dite « à la cire perdue » Elaboration de la forme en terre , puis du plâtre pour le moulage et contre moulage du silicone qui reprendra les creux et les pleins. La cire qui le tapissera, fondra, laissant place au métal en fusion qui donnera la forme en bronze.

L’histoire entre le fondeur et l’artiste Laisser le fondeur s’approprier la forme, la cire qui la duplique est présentée à l’artiste, il la corrige et la signe pour l’approuver. Le fondeur coule le métal en fusion, le relais est passé, la création s’échappe et revient pour la patine, cette nuance à déterminer. L’œuvre se multiplie.


ElanSculpture marbre de carrare 40x20x15
Sculpture bronze 105 Nimus, sin rercitatiae

A la vie, à la pierreEnlever le matière pour laisser apparaître la forme. Tout d’un coup le sujet surgit, il est là. Les ciseaux et la massette, les gradines et les rifloirs jouent de leurs influences, la pierre devient lisse et douce, elle se polit, elle se caresse, elle devient vivante. Les pierres travaillées sont issues de la carrière de Saint Jean de Maurienne, ou de Carrare.




EX
PO
SI
TION


Histoires De Femmes Installation en 2005,
à la Fonderie de Carouge à Genève« du trait à la forme »